Categories
Laurent Macé Les dialogues de "Com'en Histoire"

La médiation de l’histoire médiévale, une question de sens …

Alors que notre dernier dialogue remonte à décembre 2019 et malgré une année plus que chaotique, l’année 2020 a été studieuse pour l’équipe de Com’en Histoire qui a planché sur le troisième opus de nos journées d’étude Sic&Histoire#3 avec la publication très prochaine aux Editions Universitaires d’Avignon d’un ouvrage collectif portant sur les scénographies numériques des patrimoines. La sortie de cette publication fera bien sûr l’objet d’une présentation sur notre carnet mais en cette rentrée universitaire, c’est avec un dialogue que nous redonnons vie à cet espace de partage et de réflexion à distance… Laurent Macé1 est actuellement professeur en Histoire médiévale à l’Université de Toulouse 2 Jean-Jaurès (UT2J). Spécialiste de l’histoire du Midi de la France, il étudie plus particulièrement les comtes de Toulouse aux XIIe et XIIIe siècles et s’intéresse aux modes de représentation du pouvoir à travers l’héraldique et la sigillographie. Ce dialogue est l’occasion de revenir sur la distinction délicate entre ces deux notions de médiation et de vulgarisation mais aussi de s’interroger sur le concept de médiévalisme que nous travaillons à travers différents projets personnels.

  1. Il a plus récemment publié : 1. Les comtes de Toulouse et leur entourage (XIIe-XIIIe siècles). Rivalités, alliances et jeux de pouvoir, Toulouse, Privat, 2000. 2. Entre histoire et épopée. Les Guillaume d’Orange (IXe-XIIIe siècles). Hommage à Claudie Amado, Toulouse, CNRS-Université Toulouse-Le Mirail, collection Méridiennes, 2006. 3. Catalogues raimondins (1112-1229). Actes des comtes de Toulouse, ducs de Narbonne et marquis de Provence, Toulouse, Archives municipales de Toulouse, 2008. 4. La majesté et la croix : Les sceaux de la maison des comtes de Toulouse (XIIe-XIIIe siècle), Toulouse, Presses Universitaires du Midi, 2018. 5. Simon de Montfort (c. 1170- 1218). Le croisé, son lignage et son temps, Turnhout, Brepols, 2020 (en collaboration avec M. Aurell et G. Lippiatt). []
Categories
Claire Judde de Larivière Les dialogues de "Com'en Histoire"

Objectiver les usages publics de l’Histoire…

En écho au précédent dialogue du mois de janvier 2019 où Daniel Jacobi, chercheur en Sciences de l’Information et de la Communication, proposait de définir la vulgarisation et l’interprétation de l’Histoire, une historienne toulousaine, Claire Judde de Larivière, nous fait partager, en ce printemps 2019, son expérience de l’enseignement et sa pratique concrète de ce qu’on appelle aujourd’hui « l’Histoire publique ». Car derrière cette expression se cache en réalité plusieurs choses : d’une part les nombreux usages – politiques, idéologiques ou mercantiles – de l’Histoire et d’autre part les diverses modalités de diffusion et de médiatisation de l’histoire qui se renouvellent désormais sans cesse dans l’édition comme à la télévision, sur Internet ou dans les festivals…

Categories
L'atelier des médiations de "Com'en Histoire"

L’histoire à venir, le retour

En cette période de fin d’année universitaire pour les master, Com’en Histoire accueille aujourd’hui un nouveau billet écrit à plusieurs mains dans le cadre d’une initiation au blogging scientifique assurée par Jessica de Bideran aux étudiants du parcours histoire numérique du « Master recherche Histoire et Civilisations modernes et contemporaines » de l’Université Jean Jaurès de Toulouse. Organisé par Nicolas Marqué et Sébastien Poublanc,  ce cycle de séminaire a pour objectif d’étudier les transformations induites par le numérique dans les différents aspects du métier d’historien, de la production du savoir historique, de sa diffusion et de son enseignement.

Categories
Daniel Jacobi Les dialogues de "Com'en Histoire"

De la vulgarisation à l’interprétation de l’histoire…

Pour entamer cette nouvelle année, nous avons le plaisir de publier un nouveau billet signé de la plume de Daniel Jacobi, professeur émérite en muséologie à l’université d’Avignon. Daniel Jacobi s’est en effet fait une place de choix dans le champ de la muséologie en travaillant sur les discours et l’imagerie scientifiques, les dispositifs d’interprétation des musées et l’éducation non formelle1. Il a accepté de revenir sur quelques notions-clés qu’il a étudiées au cours de sa carrière, afin de nourrir nos réflexions. Ce nouveau dialogue aborde donc la question de la vulgarisation des sciences historiques et de l’interprétation de l’histoire. Il rend ainsi compte de l’inscription de l’histoire dans les nouveaux « équipements patrimoniaux » que constituent les centres d’interprétation.

  1. Voir par exemple : Jacobi, Daniel, 2005, « Les faces cachées du point de vue dans le discours d’exposition », La Lettre de l’OCIM, 100. Et Jacobi, Daniel et Meunier, Anik, 1999, « Au service du projet éducatif de l’exposition : l’interprétation », La Lettre de l’OCIM, 61, p. 3-7. []
Categories
L'atelier des médiations de "Com'en Histoire"

Vulgariser autrement ? Internet et les nouveaux espaces de médiation de l’histoire

Alors que les textes de la journée Sic&Histoire#2 du 23 mars 2016 seront très prochainement publiés au sein de la revue Sciences de la société et que la prochaine rencontre Sic&Histoire#3 est prévue pour le 23 novembre 2017 prochain à Avignon1 Com’en Histoire accueille aujourd’hui une nouvelle auteure, Manon Champier alias Manon Bril, qui propose de revenir, dans le cadre de nos « Ateliers des médiations », sur son activité de youtubeuse spécialisée dans la vulgarisation de l’Histoire antique à travers sa chaîne « C’est une autre histoire ». Ce billet est l’occasion de revenir sur le terme de vulgarisation, de moins en moins utilisé aujourd’hui pour parler des pratiques de médiation, une activité pourtant renouvelée sur le web par différents acteurs…

  1. Le programme est actuellement en cours de finalisation ; nous le publierons ici lorsque celui-ci sera définitif. []
Categories
Journées d'études La recherche de "Com'en Histoire"

Sic&Histoire #2 – Journée scientifique du 23 mars 2016

Sic&Histoire #2  : Mémoires, Histoire et Médiation : approches croisées

La 2e journée scientifique de notre réseau aura lieu le Mercredi 23 mars 2016 à l’IUT Paul Sabatier à Toulouse. Soutenue par l’équipe MICS du LERASS, l’organisation et la responsabilité scientifique seront assurées par Patrick Fraysse, MCF HDR en SIC à l’IUT de Toulouse, Jessica de Bideran, post doctorante en Humanités numériques à l’Université Bordeaux Montaigne et Julie Deramond Avignon, MCF en SIC à l’Université d’Avignon et des Pays du Vaucluse.

Cette deuxième journée scientifique programmée le mercredi 23 mars 2016 est combinée avec les journées scientifiques de MUSSI (qui auront lieu les 2 jours précédents, les lundi 21 mars et mardi 22 mars 2016 à l’ENFA à Toulouse) avec lesquelles elle partage la thématique « médiation et mémoire ».