Catégories
Aurélie Albaret L'atelier des médiations de "Com'en Histoire"

Mise en abîme du patrimoine archéologique maritime

En ce début d’année 2021, la recherche reprend sur Com’en Histoire avec une nouvelle contribution à « l’Atelier des médiations ». Après un cursus scolaire fondé sur l’art, son histoire et ses pratiques, une forte implication dans le secteur associatif de l’archéologie sous-marine et plus de dix ans de carrière indépendante en réalisation audiovisuelle, Aurélie Albaret entreprend une conversion à la recherche au sein du CRESEM (Centre de Recherches sur les Sociétés et Environnements en Méditerranées) auprès d’Esteban Castner-Munoz et Virginie Soulier. Fortement influencée par les travaux de Patrick Fraysse au Lerass (Laboratoire d’Études et de Recherches Appliquées en Sciences Sociales), son projet de thèse interroge le document archéologique maritime dans ses valeurs documentaire et symbolique.

Catégories
Les dialogues de "Com'en Histoire" Marion Fontaine

De nouvelles formes d’écriture de l’histoire ou l’art de peindre le gris…

Après avoir interrogé en mai dernier Claire Judde de Larivière sur les rapports complexes entre l’histoire et l’espace public, c’est aujourd’hui au tour de Marion Fontaine, maître de conférences en histoire contemporaine à l’université d’Avignon, d’être soumise à la question. Marion Fontaine s’est en effet essayée à de « nouvelles » formes d’écriture de la recherche qui nous intéressent à plus d’un titre au sein de Com’en Histoire, notamment parce que celles-ci sortent de l’écrit traditionnel. En plus d’avoir publié ouvrages et articles, elle a ainsi été commissaire d’exposition pour une exposition dédiée à Jean Jaurès et auteure d’un documentaire audiovisuel, Sous l’oeil des houillères, co-écrit avec Richard Berthollet. Après l’avoir interrogée sur ses méthodologies de recherche en histoire, nous essaierons de voir à partir de ses propos, comment l’historien peut s’adapter à ces nouvelles formes d’écriture de la recherche, en suppléant largement l’image au texte.

Catégories
Actualités réflexives La recherche de "Com'en Histoire"

Jeanne d’Arc à l’heure médiatique

En décembre dernier, comme d’autres historiens spécialistes de l’histoire de Jeanne d’Arc, j’ai reçu une demande à laquelle je n’avais jamais été confrontée : voulais-je participer à une émission de télévision, diffusée à une heure de grande écoute… ? Je ne vais pas laisser planer le suspense très longtemps, puisqu’il s’agissait d’intervenir au cours de l’émission Secrets d’histoire, réalisée par la Société Européenne de Production, avec pour présentateur phare, Stéphane Bern, également invité vedette des fêtes johanniques à Orléans en mai 2014. Une des seules émissions d’histoire qui parle au plus grand nombre, destinée à être diffusée en mars ou en avril 2015, après Gayatri Devi : une princesse au pays des Maharajas en décembre 2014 et Monaco et les princes de Grimaldi, diffusé le 10 février dernier. Bien évidemment, je me suis empressée d’accepter, trop heureuse de pouvoir observer de l’intérieur les coulisses d’une émission qui fait de l’histoire son fonds de commerce.