Archives de catégorie : Marie-Sylvie Poli

La médiation numérique au musée d’Histoire, entre efficacité cognitive et saturation attentionnelle…

Marie-Sylvie Poli est professeur émérite à l’université d’Avignon et des Pays de Vaucluse, membre du Centre Norbert Elias depuis 2009. Elle a co-dirigé la structure fédérative de recherche Agorantic “Culture, Patrimoines, Sociétés numériques” entre 2011 et 2017. Après s’être intéressée, au cours de sa thèse en linguistique, aux discours de la critique d’art, elle a mené des travaux en muséologie, s’attachant notamment à l’étude des textes dans l’exposition. A plusieurs reprises, elle s’est intéressée plus spécifiquement aux expositions d’histoire contemporaine, menant l’enquête avec Pascale Ancel, sur l’exposition Spoliés ! au musée de la résistance et de la déportation de l’Isère à Grenoble, ou, avec Linda Idjeraoui-Ravez, sur les représentations de l’immigration à partir des expositions D’Isère et du Maghreb : Mémoires d’immigrés au Musée dauphinois de Grenoble en 1999 et Repères, exposition permanente de la cité nationale de l’histoire de l’immigration à Paris. L’entretien qu’elle nous a accordée permet de revenir plus spécifiquement sur le musée d’histoire en tant que dispositif de communication, s’intéressant plus particulièrement à la réception des publics lorsque les expositions ont trait à des questions sensibles. Elle met ainsi en valeur les enjeux qui sont liés à l’exposition d’objets d’histoire dans la société contemporaine. Continuer la lecture de La médiation numérique au musée d’Histoire, entre efficacité cognitive et saturation attentionnelle…