Catégories
Jessica Cendoya L'atelier des médiations de "Com'en Histoire"

Les mémoires de la Guerre Civile espagnole à travers les expositions du Guernica

L’atelier des médiations s’enrichit, en cette veille de coupure estivale, d’une nouvelle publication qui s’inscrit parfaitement dans l’esprit de cette rubrique. Celle-ci a en effet pour objectif de donner la parole à de jeunes chercheurs et chercheuses afin de leur permettre de valoriser leurs travaux tout en donnant à voir la recherche en train de se faire, suivant leurs réflexions méthodologiques, les cadres théoriques mobilisés et les résultats obtenus. En ces temps troublés sur le sol européen, où la guerre se rappelle brutalement à nous, le billet de Jessica Cendoya est par ailleurs plus que d’actualité puisqu’il permet d’interroger les mémoires qui se construisent autour d’évènements traumatiques au sein d’une nation et à travers une œuvre artistique ô combien symbolique. La thèse de Jessica Cendoya, qu’elle résume succinctement ici, porte ainsi sur la réactivation et l’actualisation des mémoires de la guerre civile espagnole (1936-1939) en suivant les réceptions en régime expositionnel du célèbre tableau de Picasso, le Guernica. Cette thèse a été réalisée sous la direction de Jean Davallon dans le cadre de l’Équipe Culture & Communication du Centre Norbert Elias – UMR 8562 de l’université d’Avignon et des Pays de Vaucluse.

Catégories
L'atelier des médiations de "Com'en Histoire" Sébastien Balestrieri

Le patrimoine en pierre sèche en Provence. Enjeux de la patrimonialisation d’un savoir-faire.

Ce nouvel article s’inscrit, comme le précédent billet de Muriel Molinier sur l’inclusion dans les musées, dans la rubrique L’atelier des médiations de ce carnet, rubrique dont l’objectif est de permettre à de jeunes chercheurs et chercheuses de présenter leurs travaux. Sébastien Balestrieri livre ici une synthèse de l’enquête menée tout au long de son mémoire de recherche réalisé dans le cadre master Culture et Communication, parcours Médiations, Musées, Patrimoines de l’université d’Avignon. Entrepris entre 2018 et 2020 sous la direction de Julie Deramond, ce travail avait pour objectif de proposer une réflexion globale sur le patrimoine culturel immatériel à travers une étude de cas sur le patrimoine en pierre sèche en Provence, inscrit très récemment sur les listes du patrimoine mondial immatériel de l’humanité par l’Unesco, en favorisant une approche communicationnelle. Ce mémoire s’appuie pour cela sur une enquête de terrain menée auprès de différents acteurs de ce patrimoine et les constats effectués font largement échos à la dernière publication collective de l’équipe Com’en Histoire qui a récemment dirigé un numéro de la revue Communication & langages intitulé “Le patrimoine culturel immatériel en pratiques. Ecritures, médiations et appropriations”. Retour sur les réflexions soulevées par cette étude…

Catégories
L'atelier des médiations de "Com'en Histoire" Muriel Molinier

Ma thèse sur l’inclusion dans les musées résumée en facile à lire et à comprendre

Logo "facile à lire et à comprendre". Une personne lit un livre avec un pouce levé sur la couverture.

Le facile à lire et à comprendre ou FALC

Le FALC est une méthode d’écriture simple
associée à des images.

En 2009,
l’association UNAPEI écrit un document
sur les règles du FALC.
Logo de l'Unapei. 2 personnes schématisées en vert et vert clair sont côte à côte
Son titre est :
L’information pour tous :
règles européennes pour une information
facile à lire et à comprendre.

On peut trouver ce document sur internet
en cliquant sur l’image.
Je suis chercheuse en muséologie.
La muséologie est l’étude des musées.
Je suis chercheuse car j’ai écrit une thèse.

Une thèse est un long travail de lecture,
d’observation et d’écriture.
Ce travail de thèse dure au moins 3 ans.

Le sujet de ma thèse est : l’inclusion dans les musées.
L’inclusion veut dire que la société doit s’adapter à tous.
Personne ne doit être exclu.

L’inclusion rassemble tout le monde.
Inclure veut dire que tout doit être est accessible
à toutes les personnes.

La loi importante pour l’inclusion date de 2005.
C’est la loi « pour l’égalité des droits et des chances,
la participation et la citoyenneté
des personnes handicapées ».

Le contraire de l’inclusion, c’est l’exclusion.
L’exclusion sépare les personnes.
Catégories
Janaïne Golonka L'atelier des médiations de "Com'en Histoire"

Les médiations immersives de l’histoire : le cas de la tranchée de 14-18

Après un parcours universitaire spécialisé en médiation culturelle et communication, une carrière de presque 10 ans dans l’ingénierie et la gestion de projets culturels, Janaïne Golonka a repris le chemin de l’université pour continuer à réfléchir sur les enjeux de la médiation culturelle, en particulier quand elle implique des dispositifs numériques, et sur le concept d’immersion qui l’interroge depuis plusieurs années. Formée à l’école d’Avignon, ses travaux s’inscrivent dans la ligne des travaux de Jean Davallon, Daniel Jacobi, Yves Jeanneret ou encore de Patrick Fraysse, son directeur de thèse. Elle nous livre ici un billet dans le cadre de notre rubrique “l’Atelier des médiations” qui lui donne l’occasion de présenter son sujet de thèse.

Catégories
Aurélie Albaret L'atelier des médiations de "Com'en Histoire"

Mise en abîme du patrimoine archéologique maritime

En ce début d’année 2021, la recherche reprend sur Com’en Histoire avec une nouvelle contribution à « l’Atelier des médiations ». Après un cursus scolaire fondé sur l’art, son histoire et ses pratiques, une forte implication dans le secteur associatif de l’archéologie sous-marine et plus de dix ans de carrière indépendante en réalisation audiovisuelle, Aurélie Albaret entreprend une conversion à la recherche au sein du CRESEM (Centre de Recherches sur les Sociétés et Environnements en Méditerranées) auprès d’Esteban Castner-Munoz et Virginie Soulier. Fortement influencée par les travaux de Patrick Fraysse au Lerass (Laboratoire d’Études et de Recherches Appliquées en Sciences Sociales), son projet de thèse interroge le document archéologique maritime dans ses valeurs documentaire et symbolique.

Catégories
Emeline Thouveny L'atelier des médiations de "Com'en Histoire"

Le documentaliste au musée : quelle contribution à la conception des expositions ?

En cette période de rentrée universitaire, la recherche reprend sur Com’en Histoire avec une nouvelle contribution à « l’Atelier des médiations ». Ce billet présente les résultats de l’enquête menée dans le cadre de son mémoire par Emeline Thouveny, étudiante du master Stratégie du développement culturel –  Médiations de la Culture et des Patrimoines (aujourd’hui master Culture et Communication – Médiations, Musées, Patrimoine) de l’université d’Avignon. Entrepris entre 2016 et 2018 sous la direction de Julie Deramond, ce travail avait pour objectif d’analyser la participation des documentalistes à la conception des expositions muséales. Il s’appuie pour cela sur une enquête menée auprès des documentalistes du musée du Louvre. Retour sur les réflexions soulevées par cette étude…

Catégories
L'atelier des médiations de "Com'en Histoire" Paul Karpp

L’histoire à venir, le retour

En cette période de fin d’année universitaire pour les master, Com’en Histoire accueille aujourd’hui un nouveau billet écrit à plusieurs mains dans le cadre d’une initiation au blogging scientifique assurée par Jessica de Bideran aux étudiants du parcours histoire numérique du “Master recherche Histoire et Civilisations modernes et contemporaines” de l’Université Jean Jaurès de Toulouse. Organisé par Nicolas Marqué et Sébastien Poublanc,  ce cycle de séminaire a pour objectif d’étudier les transformations induites par le numérique dans les différents aspects du métier d’historien, de la production du savoir historique, de sa diffusion et de son enseignement.

Catégories
Janaïne Golonka L'atelier des médiations de "Com'en Histoire"

La réalité virtuelle comme mode de médiation du patrimoine: mises en scènes et expériences immersives

Notre carnet de recherche accueille aujourd’hui une nouvelle auteure, Janaïne Golonka, qui nous présente ici les résultats de ses recherches menées dans le cadre de son mémoire de recherche du Master 2 Communication et territoires de l’Université Paul Sabatier de Toulouse. Ce travail a été mené au cours de l’année 2016-2017, sous la direction de Patrick Fraysse, et avait pour objectif de faire un état des lieux de la question de la réalité virtuelle immersive et particulièrement des dispositifs utilisant des casques immersifs, dans le champ de la médiation du patrimoine.

Catégories
Eva Sandri L'atelier des médiations de "Com'en Histoire"

Musée et médiation par le numérique : vers une approche critique

Notre rubrique l’“Ateliers des médiations” accueille aujourd’hui une nouvelle auteure, Eva Sandri, qui a accepté de publier dans Com’en Histoire le compte-rendu de sa thèse en Sciences de l’information et de la communication soutenue en décembre 2016 à l’Université d’Avignon et réalisée en cotutelle avec l’Université du Québec à Montréal, sous la direction de Cécile Tardy et de Catherine Saouter. Intitulée L’imaginaire des dispositifs numériques pour la médiation au musée d’ethnographie, ce travail est l’occasion de déconstruire la grande majorité des discours d’escorte qui accompagnent encore aujourd’hui l’exploitation des dispositifs numériques par les musées, discours le plus souvent marqués par un surenchérissement permanent et par une fonction thaumaturgique qui vantent la fonction d’interactivité, d’intuitivité et d’immatérialité de ces dispositifs (Jeanneret, 20111 ; Labelle, 2008). Les musées sont largement concernés par ces discours, chaque acquisition d’un dispositif numérique pour la médiation (du CD Rom à la table tactile) s’accompagnant d’un cortège d’attentes et de promesses importantes concernant le futur usage du visiteur (Davallon et Le Marec, 2000).

  1. Jeanneret (Yves). 2011. Y-a-t-il vraiment des technologies de l’information? Villeneuve d’Ascq : Presses Universitaires du Septentrion. []
Catégories
L'atelier des médiations de "Com'en Histoire" Manon Champier

Vulgariser autrement ? Internet et les nouveaux espaces de médiation de l’histoire

Alors que les textes de la journée Sic&Histoire#2 du 23 mars 2016 seront très prochainement publiés au sein de la revue Sciences de la société et que la prochaine rencontre Sic&Histoire#3 est prévue pour le 23 novembre 2017 prochain à Avignon1 Com’en Histoire accueille aujourd’hui une nouvelle auteure, Manon Champier alias Manon Bril, qui propose de revenir, dans le cadre de nos “Ateliers des médiations”, sur son activité de youtubeuse spécialisée dans la vulgarisation de l’Histoire antique à travers sa chaîne “C’est une autre histoire”. Ce billet est l’occasion de revenir sur le terme de vulgarisation, de moins en moins utilisé aujourd’hui pour parler des pratiques de médiation, une activité pourtant renouvelée sur le web par différents acteurs…

  1. Le programme est actuellement en cours de finalisation ; nous le publierons ici lorsque celui-ci sera définitif. []
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search