Categories
Les dialogues de "Com'en Histoire" Marion Fontaine

De nouvelles formes d’écriture de l’histoire ou l’art de peindre le gris…

Après avoir interrogé en mai dernier Claire Judde de Larivière sur les rapports complexes entre l’histoire et l’espace public, c’est aujourd’hui au tour de Marion Fontaine, maître de conférences en histoire contemporaine à l’université d’Avignon, d’être soumise à la question. Marion Fontaine s’est en effet essayée à de « nouvelles » formes d’écriture de la recherche qui nous intéressent à plus d’un titre au sein de Com’en Histoire, notamment parce que celles-ci sortent de l’écrit traditionnel. En plus d’avoir publié ouvrages et articles, elle a ainsi été commissaire d’exposition pour une exposition dédiée à Jean Jaurès et auteure d’un documentaire audiovisuel, Sous l’oeil des houillères, co-écrit avec Richard Berthollet. Après l’avoir interrogée sur ses méthodologies de recherche en histoire, nous essaierons de voir à partir de ses propos, comment l’historien peut s’adapter à ces nouvelles formes d’écriture de la recherche, en suppléant largement l’image au texte.

Categories
Daniel Jacobi Les dialogues de "Com'en Histoire"

De la vulgarisation à l’interprétation de l’histoire…

Pour entamer cette nouvelle année, nous avons le plaisir de publier un nouveau billet signé de la plume de Daniel Jacobi, professeur émérite en muséologie à l’université d’Avignon. Daniel Jacobi s’est en effet fait une place de choix dans le champ de la muséologie en travaillant sur les discours et l’imagerie scientifiques, les dispositifs d’interprétation des musées et l’éducation non formelle1. Il a accepté de revenir sur quelques notions-clés qu’il a étudiées au cours de sa carrière, afin de nourrir nos réflexions. Ce nouveau dialogue aborde donc la question de la vulgarisation des sciences historiques et de l’interprétation de l’histoire. Il rend ainsi compte de l’inscription de l’histoire dans les nouveaux « équipements patrimoniaux » que constituent les centres d’interprétation.

  1. Voir par exemple : Jacobi, Daniel, 2005, « Les faces cachées du point de vue dans le discours d’exposition », La Lettre de l’OCIM, 100. Et Jacobi, Daniel et Meunier, Anik, 1999, « Au service du projet éducatif de l’exposition : l’interprétation », La Lettre de l’OCIM, 61, p. 3-7. []
Categories
Céline Salvetat Les dialogues de "Com'en Histoire"

Le Museon Arlaten : Quand la médiation sort d’un lieu de mémoire provençal…

En ce mois de septembre, le carnet Com’en Histoire reprend du service avec un nouveaux « Dialogue » qui continue d’interroger cette notion de médiation culturelle, au cœur de nos  différents travaux et de ce carnet. Nous avons ici soumis à la question Céline Salvetat, responsable du service des publics du Museon Arlaten, pour qu’elle évoque les actions menées dans ce musée pas tout à fait comme les autres. C’est en effet l’un des premiers musées français d’ethnographie qui conserve la mémoire provençale depuis 1899, date de sa création par Frédéric Mistral, et qui est fermé depuis presque dix ans…

Categories
Les dialogues de "Com'en Histoire" Marie-Sylvie Poli

La médiation numérique au musée d’Histoire, entre efficacité cognitive et saturation attentionnelle…

Marie-Sylvie Poli est professeur émérite à l’université d’Avignon et des Pays de Vaucluse, membre du Centre Norbert Elias depuis 2009. Elle a co-dirigé la structure fédérative de recherche Agorantic « Culture, Patrimoines, Sociétés numériques » entre 2011 et 2017. Après s’être intéressée, au cours de sa thèse en linguistique, aux discours de la critique d’art, elle a mené des travaux en muséologie, s’attachant notamment à l’étude des textes dans l’exposition. A plusieurs reprises, elle s’est intéressée plus spécifiquement aux expositions d’histoire contemporaine, menant l’enquête avec Pascale Ancel, sur l’exposition Spoliés ! au musée de la résistance et de la déportation de l’Isère à Grenoble, ou, avec Linda Idjeraoui-Ravez, sur les représentations de l’immigration à partir des expositions D’Isère et du Maghreb : Mémoires d’immigrés au Musée dauphinois de Grenoble en 1999 et Repères, exposition permanente de la cité nationale de l’histoire de l’immigration à Paris. L’entretien qu’elle nous a accordée permet de revenir plus spécifiquement sur le musée d’histoire en tant que dispositif de communication, s’intéressant plus particulièrement à la réception des publics lorsque les expositions ont trait à des questions sensibles. Elle met ainsi en valeur les enjeux qui sont liés à l’exposition d’objets d’histoire dans la société contemporaine.

Categories
Journées d'études La recherche de "Com'en Histoire"

Sic&Histoire #3 – Journée scientifique du 23 novembre 2017

La 3e journée scientifique de notre réseau aura lieu le Jeudi 23 novembre 2017 à la Chartreuse de Villeneuve-Lez-Avignon (30). Soutenue par la fédération de recherche AGORANTIC, l’organisation et la responsabilité scientifique seront assurées par Julie Deramond, MCF en SIC à l’Université d’Avignon et es Pays de Vaucluse, Patrick Fraysse, MCF HDR en SIC à l’IUT de Toulouse 3 et Jessica de Bideran,  Ingénieure de recherche en SIC à l’Université Bordeaux Montaigne. Après une première réflexion interdisciplinaire sur les usages documentaires en Sciences de l’information et de la communication et au sein des sciences historiques, puis un second questionnement autour des notions de mémoire et d’histoire, cette journée aura pour thématique les scénographies numériques du patrimoine

Categories
Actualités réflexives La recherche de "Com'en Histoire"

Jeanne d’Arc à l’heure médiatique

En décembre dernier, comme d’autres historiens spécialistes de l’histoire de Jeanne d’Arc, j’ai reçu une demande à laquelle je n’avais jamais été confrontée : voulais-je participer à une émission de télévision, diffusée à une heure de grande écoute… ? Je ne vais pas laisser planer le suspense très longtemps, puisqu’il s’agissait d’intervenir au cours de l’émission Secrets d’histoire, réalisée par la Société Européenne de Production, avec pour présentateur phare, Stéphane Bern, également invité vedette des fêtes johanniques à Orléans en mai 2014. Une des seules émissions d’histoire qui parle au plus grand nombre, destinée à être diffusée en mars ou en avril 2015, après Gayatri Devi : une princesse au pays des Maharajas en décembre 2014 et Monaco et les princes de Grimaldi, diffusé le 10 février dernier. Bien évidemment, je me suis empressée d’accepter, trop heureuse de pouvoir observer de l’intérieur les coulisses d’une émission qui fait de l’histoire son fonds de commerce.

Categories
Journées d'études La recherche de "Com'en Histoire"

Sic&Histoire #1 – Dimension documentologique de l’histoire


Programme de la journée d’études du 8 novembre 2013, Salle du Conseil, IUT A Paul Sabatier : Le document, concept commun et débats entre  SIC et Histoire

– Matin : 

Introduction et Présentation de la journée : Patrick Fraysse, Jessica Fèvres – de Bideran et Julie Deramond.

Florent Hautefeuille (MCF Archéologie Médiévale, TRACES, Toulouse) Des données du passé aux banques de données : données, informations, métadonnées, discours.

Viviane Couzinet (PR SIC, LERASS, Toulouse), Regard de la science de l’information-communication sur l’archive : analyse à partir du cas des compoix de Fonsorbes.

Alain Chante (PR SIC, LERASS, Montpellier), BD et Histoire, un triple rapport au temps.

Patrick Fraysse (MCF SIC, LERASS, Toulouse),Document, monument et hybridation. Les copies monumentaires et la circulation des traces archéologiques, l’exemple de la Daurade de Toulouse.

– Après midi : 

Jessica Fèvres – de Bideran (Dr Histoire de l’art, AUSONIUS, Bordeaux), Permanence et modifications des formes de documentation  patrimoniale : circulation d’un monument médiéval entre le XIXe et le XXe siècles.

Gérard Régimbeau (PR SIC, LERASS, Montpellier), Le document iconique en Histoire de l’art.

Philippe Araguas (PR Histoire de l’art, AUSONIUS, Bordeaux), Enseigner l’histoire de l’art : de la lanterne magique au webdocu.

Julie Deramond (Dr Histoire Contemporaine, ATER SIC, LERASS, Toulouse), Quand l’historien se fait documentaliste.

Débat, discussion, clôture avec Christian Amalvi (PR Histoire Contemporaine, CRISES, Montpellier).