Archives du mot-clé Valorisation

Sic&Histoire #3 – Journée scientifique du 23 novembre 2017

La 3e journée scientifique de notre réseau aura lieu le Jeudi 23 novembre 2017 à la Chartreuse de Villeneuve-Lez-Avignon (30). Soutenue par la fédération de recherche AGORANTIC, l’organisation et la responsabilité scientifique seront assurées par Julie Deramond, MCF en SIC à l’Université d’Avignon et es Pays de Vaucluse, Patrick Fraysse, MCF HDR en SIC à l’IUT de Toulouse 3 et Jessica de Bideran,  Ingénieure de recherche en SIC à l’Université Bordeaux Montaigne. Après une première réflexion interdisciplinaire sur les usages documentaires en Sciences de l’information et de la communication et au sein des sciences historiques, puis un second questionnement autour des notions de mémoire et d’histoire, cette journée aura pour thématique les scénographies numériques du patrimoineContinuer la lecture de Sic&Histoire #3 – Journée scientifique du 23 novembre 2017 

L’atelier des médiations ou Wikipédia au musée

La rentrée universitaire et le montage de projets pédagogiques est l’occasion pour Com’en Histoire d’ouvrir une nouvelle catégorie de publications qui vient enrichir la proposition éditoriale de notre carnet collectif, « L’atelier des médiations ». A travers cette nouvelle forme de billets, nous souhaiterions à l’avenir diffuser ici des réflexions qui vont naître des expériences et expérimentations que nous menons avec des étudiants mais aussi avec d’autres collègues dans le cadre de nos travaux d’enseignement et de recherche. « L’atelier des médiations » fera donc échos aux « Dialogues de Com’en Histoire » qui, pour leur part, vont continuer à s’enrichir de nouveaux entretiens réalisés auprès de professionnels de la médiation et de scientifiques interrogeant ce concept. Fidèle à l’esprit collectif de ce carnet, cette introduction est aussi l’occasion de lancer un premier appel à contribution aux étudiants et chercheurs, expérimentés ou pas, qui souhaiteraient présenter ici leurs travaux de recherche portant sur la médiation des patrimoines.
Continuer la lecture de L’atelier des médiations ou Wikipédia au musée 

Capture écran de la cartographie proposée par Visit 47, Crédits GMT édition et CD 47, 2014.

Guide numérique et mise en scène du territoire

A l’occasion du dernier numéro de la revue Etudes de Communication interrogeant les médiations patrimoniales et leur rapport à la culture numérique, dirigé par Cécile Tardy et Lise Renaud, Patrick Fraysse et moi-même avons produit un article rédigé suite à l’expérimentation de l’application de visite du territoire lot-et-garonnais et de ses patrimoines, Visit 47. Cet article s’intéresse notamment aux discours de valorisation et couches documentaires proposés par l’application de visite, dispositif hybride qui mêle tout à la fois médiation patrimoniale et stratégie de communication touristique. A travers l’analyse de ces éléments de re-présentations, nous observons comment une collectivité territoriale participe à la redéfinition de son patrimoine, non plus seulement monumental, mais aussi paysager, culinaire ou encore folklorique. Nous publions ici le résumé de ce texte.

Continuer la lecture de Guide numérique et mise en scène du territoire 

Les médiations muséales, un nouveau paysage en mutation…

DAI6
Département des arts de l’Islam, musée du Louvre. Photo option métier du patrimoine/Département Infocom/IUT Paul Sabatier Toulouse. Janvier 2016

Yannick Lintz est actuellement conservateur générale du patrimoine au Musée du Louvre et directrice du département des arts de l’Islam (DAI). Elle poursuit depuis 25 ans une carrière de conservateur de musée, en région et au Louvre. Elle a également été en charge de la question de l’éducation aux musées et au patrimoine auprès de Jack Lang, Ministre de l’Education nationale entre 2000 et 2002. Par ailleurs elle a enseigné la question des enjeux de valorisation du patrimoine et de médiation culturelle à l’Université Paris 1 entre 2001 et 2015. Elle intervient aujourd’hui sur ces mêmes thématiques à l’Université francophone Senghor d’Alexandrie.

L’entretien qu’elle nous a accordé fait le lien et prolonge les propos des précédents dialogues de ce carnet de recherche.  L’exemple concret du département des arts de l’Islam au musée du Louvre et les réflexions actuelles menées sur les projets de dispositifs de médiation destinés au futur musée du Louvre Abu Dhabi permettent à Yannick Lintz de proposer une réflexion stimulante sur la médiation et ses mutations. Continuer la lecture de Les médiations muséales, un nouveau paysage en mutation… 

Sic&Histoire #2 – Journée scientifique du 23 mars 2016

Sic&Histoire #2  : Mémoires, Histoire et Médiation : approches croisées

La 2e journée scientifique de notre réseau aura lieu le Mercredi 23 mars 2016 à l’IUT Paul Sabatier à Toulouse. Soutenue par l’équipe MICS du LERASS, l’organisation et la responsabilité scientifique seront assurées par Patrick Fraysse, MCF HDR en SIC à l’IUT de Toulouse, Jessica de Bideran, post doctorante en Humanités numériques à l’Université Bordeaux Montaigne et Julie Deramond Avignon, MCF en SIC à l’Université d’Avignon et des Pays du Vaucluse.

Cette deuxième journée scientifique programmée le mercredi 23 mars 2016 est combinée avec les journées scientifiques de MUSSI (qui auront lieu les 2 jours précédents, les lundi 21 mars et mardi 22 mars 2016 à l’ENFA à Toulouse) avec lesquelles elle partage la thématique « médiation et mémoire ». Continuer la lecture de Sic&Histoire #2 – Journée scientifique du 23 mars 2016 

Un cas d’école pour les services d’archives

A l’occasion de la publication en ligne du dernier numéro de la revue Les Enjeux, je me permets de présenter ici l’article que j’ai rédigé dans le cadre du dossier intitulé « Patrimoine et collections numériques : politiques, pratiques professionnelles, usages et dispositifs », dossier dirigé par Viviane Clavier et Céline Paganelli.

…quand médiation et dispositif numérique éloignent le document

Transformant l’archive, document d’histoire, en objet culturel et trivial1, la numérisation de masse du patrimoine documentaire promue par les pouvoirs publics soulève des enjeux importants de description, de circulation et d’appropriation de ces ressources. D’abord débattue sous l’angle économique et législatif, suite notamment au bras de fer qui opposa en 2009 la BnF et Google2, la numérisation du patrimoine écrit interroge les professionnels de la documentation et engendre des modifications juridiques, techniques et organisationnelles3 dont les impacts sont encore difficiles à cerner.

Face à cette injonction d’ouverture et d’accessibilité, il incombe en effet aux institutions culturelles détentrices de fonds numérisés de créer des écosystèmes de connaissances riches et intuitifs tout en visant des usagers dont les pratiques demeurent complexes à saisir. Or, la réalisation de ces outils de consultation documentaire suppose de réunir autour d’un objectif commun, une pluralité d’acteurs dont les logiques professionnelles parfois divergent. Cette « polyphonie patrimoniale »4 n’est pas sans conséquence sur la circulation de l’objet document. Support transmettant de l’information, la ressource archivistique condense une matérialité tangible et une virtualité de sens qui se voit actualisée lors de sa réception par le lecteur. Or, si la reproduction digitale annule cette « expérience auratique » de l’archive5, le substitut numérique n’en est pas moins le véhicule d’une expérience cognitive qui s’appuie sur une spatialisation des connaissances via l’écran de consultation. Les mises en scène numériques du substitut influencent dès lors fortement l’activité de lecture qui se voit encadrée par le dispositif, et, conséquemment, par les professionnels qui le construisent.

Continuer la lecture de Un cas d’école pour les services d’archives 

  1. Jeanneret, Yves (2008), Penser la trivialité. Vol. 1 : La vie triviale des êtres culturels, Paris : Hermès-Lavoisier. []
  2. Dufrêne, Bernadette, Ihadjadene, Madjid et Bruckmann, Denis (2013), Numérisation du patrimoine : quelles médiations ? Quels accès ? Quelles cultures ?, Paris : Hermann. []
  3. Brun-Picard, Céline et Lallich-Boidin, Geneviève (2011), « L’accès au patrimoine écrit en ligne : analyse structurelle et réflexion prospective sur un cas français », Les Enjeux de l’information et de la communication. []
  4. Both, Anne et Garcia, Guillaume (2014), « Le chercheur, l’archiviste et le webmaster : la polyphonie patrimoniale ? Le cas BEQuali, banque d’enquêtes qualitatives en sciences sociales », (353-364), in Dufrêne, Bernadette (dir.), Heritage and digital Humanities, Berlin : LIT. []
  5. Klein, Anne, et Lemay, Yvon (2014), « Les archives à l’ère de leur reproductibilité numérique », (37-50), in La médiation numérique. Renouvellement et diversification des pratiques. Actes du colloque Documents numériques et société, Zagreb, 2013, Paris : de Boeck, ADBS. []