Archives du mot-clé Humanités numériques

Euchronie ou l’agrégation des connaissances sur le passé autopubliées en ligne

Je profite de la mise en ligne par Sébastien Poublanc du corpus de sites (blogs amateurs, carnets de recherche, chaînes vidéos, etc.) qui seront moissonnés à partir du début de l’année 2016 pour publier ici une présentation du projet Euchronie, projet auquel Patrick Fraysse et moi-même participons depuis l’été 2015, aux côté d’une vingtaine d’autres chercheurs.

Cette communication a été faite dans le cadre de l’Open Access Week, lors de la table-ronde organisée par Julien Baudry, responsable des services numériques du Service Commun de Documentation de la Bibliothèque Universitaire de Bordeaux Montaigne, le jeudi 22 octobre 2015. Participaient également à ce débat sur les pratiques d’édition en ligne des chercheurs en SHS Nicolas Labarre, Maître de conférences en civilisation américaine à l’Université Bordeaux Montaigne et Caroline Abéla, Chargée de ressources documentaires du Centre de documentation REGARDS du CNRS.

Continuer la lecture de Euchronie ou l’agrégation des connaissances sur le passé autopubliées en ligne 

L’archéologie virtuelle, une injonction communicationnelle contrariée…

Comme nous tentons de l’analyser à travers ce carnet, le contexte médiatique contemporain influence considérablement les activités communicationnelles des sphères historiques, archéologiques et plus globalement patrimoniales. Celles-ci se doivent désormais de diffuser le plus largement possible leurs découvertes pour justifier les investissements économiques effectués par les pouvoirs publics mais aussi pour sauvegarder un patrimoine sans cesse en péril. Sciences historiques et patrimoine semblent se confondre dans l’esprit des publics comme des politiques à l’ère du « tout patrimoine« . Cette confusion est régulièrement renforcée par les discours des médias et autres industries culturelles qui créent une événementialisation des discours scientifiques : Semaine de la Science, Week-end de l’Archéologie ou Journées du Patrimoine convoquent chercheurs et experts venant exposer les avancées des recherches historiques ou expliquer le patrimoine. Dans ces conditions, des réseaux d’acteurs se mettent en place afin de répondre aux exigences de la science mais aussi d’occuper le terrain des médias en répondant à leurs besoins d’images. C’est dans le cadre de ces réflexions que nous souhaitons aujourd’hui donner la parole à Sophie Madeleine, docteur en Études anciennes, ingénieur de recherche à l’Université de Caen et fortement impliquée dans la restitution de la Rome du IVe siècle menée par l’équipe « Plan de Rome« . Continuer la lecture de L’archéologie virtuelle, une injonction communicationnelle contrariée…