Première édition Museomix à Toulouse

La médiation-marathon Museomix

Pour cette sixième édition, le marathon créatif Museomix s’est déroulé le week-end du 11 novembre 2016 dans cinq pays, quinze villes et dix-sept lieux. Toutes ces institutions culturelles ont accepté de vivre simultanément l’événement Museomix, trois journées intensives pour repenser, réinventer le musée et proposer de nouvelles expériences au public. Pour cette première participation toulousaine, le Musée Saint-Raymond, musée des Antiques de Toulouse, s’est lancé dans cette aventure, portant la promesse pour les visiteurs de « tester le musée du futur ». La présentation préalable de la « machine Museomix » et du discours qui l’accompagne permettent de tenter, quasiment à chaud, de questionner cet événement en tant que dispositif et en tant que processus de renouvellement des médiations muséales.

Continuer la lecture de La médiation-marathon Museomix 

Couverture du guide de visite VPAH de Laval, 2016.

La médiation du patrimoine restitué ou l’interprétation d’une mémoire fabriquée…

La ville de Laval expérimente depuis de longues années maintenant l’ensemble des technologies liées à la réalité virtuelle, du simple film en images de synthèse à l’application de visite en réalité augmentée. Facilitées par la création en 1999 du salon Laval Virtual, événement qui fait aujourd’hui référence au niveau international, ces diverses réalisations participent plus particulièrement à la valorisation patrimoniale de cette cité historique labellisée ville d’art et d’histoire. C’est fort de cette expérience que Xavier Villebrun, aujourd’hui directeur du patrimoine de la ville de Laval, a accepté de participer à notre rubrique « Dialogue ». Cet échange est l’occasion pour nous de poursuivre nos réflexions sur le concept de médiation. Il nous autorise aussi à envisager comment les outils et pratiques numériques liés à la réalité virtuelle peuvent être intégrés à une politique patrimoniale globale qui va de l’étude historique à sa restitution1 publique et culturelle. Après les musées et les centres de culture scientifique et technique, nous abordons donc aujourd’hui les médiations patrimoniales menées à l’échelle d’une ville.
Continuer la lecture de La médiation du patrimoine restitué ou l’interprétation d’une mémoire fabriquée… 

  1. Nous utilisons à dessein ce terme de restitution puisqu’il s’agit à la fois d’évoquer les multiples outils de médiation créés qui permettent de « rendre » aux publics une certaine vision de l’état passé de la ville en s’appuyant sur la re-construction virtuelle du patrimoine de cette ville. []
Wiki-Day à Bordeaux, présentation au musée d'Aquitaine, le 18 octobre 2014. Credit: Benoît Prieur (Agamitsudo) - CC-BY-SA.

L’atelier des médiations ou Wikipédia au musée

La rentrée universitaire et le montage de projets pédagogiques est l’occasion pour Com’en Histoire d’ouvrir une nouvelle catégorie de publications qui vient enrichir la proposition éditoriale de notre carnet collectif, « L’atelier des médiations ». A travers cette nouvelle forme de billets, nous souhaiterions à l’avenir diffuser ici des réflexions qui vont naître des expériences et expérimentations que nous menons avec des étudiants mais aussi avec d’autres collègues dans le cadre de nos travaux d’enseignement et de recherche. « L’atelier des médiations » fera donc échos aux « Dialogues de Com’en Histoire » qui, pour leur part, vont continuer à s’enrichir de nouveaux entretiens réalisés auprès de professionnels de la médiation et de scientifiques interrogeant ce concept. Fidèle à l’esprit collectif de ce carnet, cette introduction est aussi l’occasion de lancer un premier appel à contribution aux étudiants et chercheurs, expérimentés ou pas, qui souhaiteraient présenter ici leurs travaux de recherche portant sur la médiation des patrimoines.
Continuer la lecture de L’atelier des médiations ou Wikipédia au musée 

Scénographie du Bastideum - Crédit CDT24, 2014.

Mise en exposition et mobilisation numériques des mémoires des bastides du Sud-Ouest

A l’occasion du dernier numéro de la revue Les Cahier du numérique, portant sur les mémoires en ligne et dirigé par Rémy Besson et Claire Scopsi, Patrick Fraysse et moi-même avons produit un article rédigé suite à la découverte, durant l’été 2015, de Bastideum, véritable centre d’interprétation de la bastide de Monpazier (24) ouvert en juillet 2013. Cet article interroge notamment l’impact du numérique sur la formation et la circulation de mémoires « patrimoniales » parfois concurrentes. Nous publions ici l’introduction de ce texte.

Continuer la lecture de Mise en exposition et mobilisation numériques des mémoires des bastides du Sud-Ouest 

Visuel_Expo et média_Une

Exposer le patrimoine, entre innovations d’usage et temporalités multiples

Le 26 mai dernier, j’ai été invitée à animer une table-ronde au côté de Sophie Fontan, chargée de la stratégie numérique et de l’événementiel au sein du Musée d’Aquitaine de Bordeaux. Ce dialogue s’est tenu dans le cadre d’un colloque de doctorants et jeunes docteurs organisé par Rime Fetnan et Nina Mansion, doctorantes à l’Université Bordeaux Montaigne, sous le titre « Expositions et médias : enjeux d’une dialectique actuelle ».

Étaient réunis autour de la table Alexandra Dromard, responsable des projets de médiation numérique du Centre des Monuments Nationaux, Jean-Alain Pigearias, en charge de l’ingénierie culturelle de Cap Sciences, Aurélien Vigouroux, muséographe et gérant d’AVE Culture, et enfin Xavier Villebrun, directeur du patrimoine de la ville de Laval. Il s’agissait plus précisément de s’interroger sur les formes de valorisation du patrimoine monumental permises par les médias numériques. Les discussions ont été particulièrement riches et nous ont ainsi donné l’occasion de faire le point sur un certain nombre de sujets. Je me propose de résumer rapidement ici ces échanges afin de garder une trace des thèmes abordés ainsi que des constats formulés.  Continuer la lecture de Exposer le patrimoine, entre innovations d’usage et temporalités multiples 

Capture écran de la cartographie proposée par Visit 47, Crédits GMT édition et CD 47, 2014.

Guide numérique et mise en scène du territoire

A l’occasion du dernier numéro de la revue Etudes de Communication interrogeant les médiations patrimoniales et leur rapport à la culture numérique, dirigé par Cécile Tardy et Lise Renaud, Patrick Fraysse et moi-même avons produit un article rédigé suite à l’expérimentation de l’application de visite du territoire lot-et-garonnais et de ses patrimoines, Visit 47. Cet article s’intéresse notamment aux discours de valorisation et couches documentaires proposés par l’application de visite, dispositif hybride qui mêle tout à la fois médiation patrimoniale et stratégie de communication touristique. A travers l’analyse de ces éléments de re-présentations, nous observons comment une collectivité territoriale participe à la redéfinition de son patrimoine, non plus seulement monumental, mais aussi paysager, culinaire ou encore folklorique. Nous publions ici le résumé de ce texte.

Continuer la lecture de Guide numérique et mise en scène du territoire 

JAP_Image une

La médiation culturelle, une expérience partagée avec les publics…

Afin de poursuivre nos réflexions sur les mises en scène et mises en représentation du patrimoine, nous proposons aujourd’hui un nouveau dialogue avec un professionnel aguerri à ces pratiques communicationnelles au sein d’une institution quelque peu différente de celles à qui nous avons pour l’instant donné la parole puisqu’il s’agit d’un centre de culture scientifique et technique. Si pour les bordelais, Cap Sciences représente avant tout un vaste espace muséographique installé sur les quais de la Garonne depuis 1995, beaucoup ignorent que cette structure pilote également le réseau aquitain des acteurs de la culture scientifique tout en assurant des missions de conseils auprès d’autres institutions culturelles.

Jean-Alain Pigearias, qui nous accorde aujourd’hui cet entretien, est un des co-fondateurs de Cap Sciences où il est actuellement en charge de l’ingénierie des projets innovants. Cette mission implique notamment de repenser la relation aux publics en cherchant à augmenter leur niveau de connaissance et de compréhension de sujets parfois complexes tels que l’espace ou l’économie. À la suite des réflexions stimulantes de Yannick Lintz sur la médiation et ses mutations au Musée du Louvre, l’expérience de Jean-Alain Pigearias nous permet de poursuivre cette réflexion à partir d’exemples concrets comme le futur Centre International de l’Art Pariétal de Montignac-Lascaux.

Continuer la lecture de La médiation culturelle, une expérience partagée avec les publics… 

Sic&Histoire #2 – Journée scientifique du 23 mars 2016 – LiveTweet

Avant la très prochaine publication de la première journée d’études Si&Histoire #1 aux éditions Cépaduès, un rapide retour sur la seconde journée d’études Sic&Histoire #2 qui s’est tenue le 23 mars dernier à l’IUT Paul Sabatier de l’Université de Toulouse III, grâce au LiveTweet, #comenhistoire, qui rend en partie compte des échanges et nombreux sujets évoqués lors cette manifestation scientifique consacrée aux notions de médiations, de patrimoines et de mémoires :

LiveTweet_ComenHistoire
Continuer la lecture de Sic&Histoire #2 – Journée scientifique du 23 mars 2016 – LiveTweet 

Les médiations muséales, un nouveau paysage en mutation…

DAI6
Département des arts de l’Islam, musée du Louvre. Photo option métier du patrimoine/Département Infocom/IUT Paul Sabatier Toulouse. Janvier 2016

Yannick Lintz est actuellement conservateur générale du patrimoine au Musée du Louvre et directrice du département des arts de l’Islam (DAI). Elle poursuit depuis 25 ans une carrière de conservateur de musée, en région et au Louvre. Elle a également été en charge de la question de l’éducation aux musées et au patrimoine auprès de Jack Lang, Ministre de l’Education nationale entre 2000 et 2002. Par ailleurs elle a enseigné la question des enjeux de valorisation du patrimoine et de médiation culturelle à l’Université Paris 1 entre 2001 et 2015. Elle intervient aujourd’hui sur ces mêmes thématiques à l’Université francophone Senghor d’Alexandrie.

L’entretien qu’elle nous a accordé fait le lien et prolonge les propos des précédents dialogues de ce carnet de recherche.  L’exemple concret du département des arts de l’Islam au musée du Louvre et les réflexions actuelles menées sur les projets de dispositifs de médiation destinés au futur musée du Louvre Abu Dhabi permettent à Yannick Lintz de proposer une réflexion stimulante sur la médiation et ses mutations. Continuer la lecture de Les médiations muséales, un nouveau paysage en mutation… 

Médiation documentaire au CIAP de Bastideum. Cliché photographique de Jessica de Bideran pris le 09 août 2014.

Sic&Histoire #2 – Journée scientifique du 23 mars 2016

Sic&Histoire #2  : Mémoires, Histoire et Médiation : approches croisées

La 2e journée scientifique de notre réseau aura lieu le Mercredi 23 mars 2016 à l’IUT Paul Sabatier à Toulouse. Soutenue par l’équipe MICS du LERASS, l’organisation et la responsabilité scientifique seront assurées par Patrick Fraysse, MCF HDR en SIC à l’IUT de Toulouse, Jessica de Bideran, post doctorante en Humanités numériques à l’Université Bordeaux Montaigne et Julie Deramond Avignon, MCF en SIC à l’Université d’Avignon et des Pays du Vaucluse.

Cette deuxième journée scientifique programmée le mercredi 23 mars 2016 est combinée avec les journées scientifiques de MUSSI (qui auront lieu les 2 jours précédents, les lundi 21 mars et mardi 22 mars 2016 à l’ENFA à Toulouse) avec lesquelles elle partage la thématique « médiation et mémoire ». Continuer la lecture de Sic&Histoire #2 – Journée scientifique du 23 mars 2016